Comment aider son enfant à faire ses devoirs ?

La nouvelle année scolaire a commencé !
Vœux de réussite et de bel apprentissage, voilà ce que vous souhaite sincèrement Hopinoy !
Pour cela, aider son enfant à faire ses devoirs fait partie de notre quotidien.
Mais comment s’y prendre pour une efficacité optimale ? Zoom sur le sujet !

Quand et comment aider son enfant à faire ses devoirs ?

Il est un élément primordial à prendre en compte : aider son enfant, ce n’est pas l’assister, ni faire ses devoirs à sa place. Cela ne lui rendrait en aucun cas service.
C’est plutôt dans une démarche constructive, de prendre le temps de lui expliquer les choses, être patient et pédagogue et lui donner l’envie d’apprendre.

Facile à dire, nous direz-vous ! Oui mais !

Il est déjà parfois difficile et fatiguant pour un enfant de continuer à travailler après une journée d’école. Lui mettre trop de pression n’est donc pas utile et ne ferait que le démotiver.

Un bon goûter en arrivant de l’école lui fera donc une pause et lui donnera de l’énergie !

Mettre en place un cadre idéal pour permettre à votre enfant de travailler en toute sérénité

Il est important de travailler dans un univers et un lieu propices, calmes et organisés. Son bureau dans sa chambre sera certainement le lieu idéal, loin du bruit, pour ne pas être déconcentré par la vie de la maison !

Pensez à vous équiper : cahiers de brouillon, règle, stylos, dictionnaire…
Regardez bien son agenda, et les devoirs / contrôles à venir, afin d’anticiper ceux-ci. En bref, organisez ses devoirs et sa semaine de travail avec lui.

Les devoirs doivent être perçus positivement, sans contestation ouverte de votre part, tel un enrichissement premier. Percevez l’école comme une chance et transmettez-lui cette idée. Motivez-le ! Vous pourrez contester certaines choses directement lors d’un entretien avec l’enseignant si vous en éprouvez le besoin.

Pensez à un répertoire qui lui permettrait de noter les nouveaux mots appris, à regarder une pièce de théâtre une oeuvre à étudier afin de mieux se l’approprier, ne négligez jamais les fautes d’orthographe, racontez-lui une leçon telle une histoire…
N’oubliez pas la relecture qui doit être systématique, et qui fera partie ensuite de ses bonnes habitudes pour les années à venir, et même sa future vie professionnelle.

Que faire si mon enfant ne veut pas travailler avec moi ?

” Je rencontre de nombreux parents désespérés, au bord des nerfs, pour qui l’heure des devoirs sonne comme une véritable guerre. Refus total de travailler, déni, insolence des enfants, cette situation est loin d’être un cas isolé ! ” Nous raconte Marie, enseignante et habituée aux cours particuliers et à l’aide aux devoirs.

Parfois, l’enfant aura besoin d’un « élément » extérieur pour accepter ses tâches.
Extérieur, dans le sens neutre, sans affect. Car c’est bien l’affect qui là peut poser problème.
Selon ses possibilités, il peut-être alors intéressant de faire dans certains cas appel à une aide extérieure.
Vous pourrez trouver cette aide dans des écoles spécialisées ou en annonces directes sur le Bon Coin, par exemple.

On retiendra donc qu’un suivi est primordial. Autant que de lui transmettre un certain dynamisme et une vision positive de l’école et de ses devoirs. Aider l’enfant, écouter ce qu’il a compris, en parler avec lui, échanger, reformuler, synthétiser, dans le but de lui donner un cadre et de bonnes habitudes de travail pour une année scolaire facilitée et pleine de réussite !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *